Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

.Aux maux humains, il faut opposer les mots silencieux

.Aux maux humains, il faut opposer les mots silencieux


Lorsque le temps s’embrouille : hier est un lendemain dépassé et le présent nostalgique est encore à venir.

La naissance est la condition nécessaire de la mort
Chacune attend l’autre avec plus ou moins de retard.

La femme est faite pour l’amour comme la lune l’a été pour la nuit : à chacune sa part d’ombre.

Les vices sont les vertus d’autres mœurs et réciproquement.

Cet étrange goût de moi-même : chaque fois que l’idée de moi effleure ma pensée, je ressens la nausée sartrienne ou l’étrangeté camusienne.

Autrui parlant d’un autre, c’est s’entendre parler de soi.

Toute pensée est insuffisante et incomplète, c’est ce qui instruit la prochaine.

L’artiste est un mégalomane qui se (re)connaît… comme tel.

Et si la poésie pour se moquer d’elle-même n’en était plus ou moins.

L’absence d’un mot peut être pire que la défaillance d’un être.

La passion pour la paresse, c’est dépasser celle de l’ennui pour y trouver l’ivresse et le plaisir du farniente.

L’innocence est le premier des tourments parce qu’on ne le sait pas encore.

De fait, la métaphysique n’est qu’un formalisme amateur qui se prend au sérieux, sans l’être.

Si l’on n’a rien à dire autant l’exprimer.

La plus belle invention de l’homme, c’est lui-même, mais il n’est pas assez orgueilleux pour le comprendre.

Celui qui n’a jamais réussi connaît ses limites et peut-être n’en a-t-il point.

Sans moi le monde est, mais moi, sans lui, je n’existe plus.

L’idée de l’indifférence est différente à l’indifférence vécue, qui, elle, ne l’est plus.

La précarité existentielle n’est qu’une différenciation de l’illusion de nous-mêmes.

« Avoir compris », c’est l’illusion suprême, de l’incompréhension, au sens qu’il n’y a jamais rien à comprendre. Tout est déjà là et n’y a rien d’autre que la logorrhée infime d’une absence de… sens.

Nos désillusions ne sont, en général, que des illusions travesties ; autrement dit, se désillusionner, c’est s’illusionner différemment, etc.

JrB, Bertaucourt-Épourdon, 5 décembre 2016

Un livre est un suicide différé

E.M. Cioran, De l’inconvénient d’être né

Partager cet article

Repost 0