Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Ni le fantasme décharné,ni l'abstraction divine

Ni le fantasme décharné,ni l'abstraction divine

J'ai bâti ma vie sur un rêve
Ne me demandez jamais quel est-il
Je ne vous répondrai
Ni à vous ni à eux
Pas même à moi⋯
Un rêve on naît avec
Quelqu'un(*) disait : parfois, on meurt avec
C'est le délire de la vie
C'est donc la vie du délire
Rêve de nos rêves⋯
Il est notre souffle, notre « âme »
L'esthétique de notre existence
Éros qui se cache en chacun des mots
Ici et là
Non pas le rêve étroit de ceci et cela
Non pas le fantasme décharné
Non pas le l'abstraction divine
Ou quoi que ce fût d'autres⋯
Non ! Rien de tout ça !
Ni le vide ni le plein de ce qui se dit
De ce qui se tait
Ce n’est presque rien : le silence
De la joie⋯ de la tristesse⋯
Le long chemin de l'existence
Apprentissage de soi (par soi)
Sans être négation d'autrui (**)
C’est également l’amour
Éros triomphant de Thanatos
Fut-ce un instant
C'est déjà l'éternité⋯

JrB, Ensisheim, l8 mars 1982
 

(*) Erich-Maria Remarque
(**) Omnio determinatio est negatio (Leibniz)

Ce n’est que lorsqu’on n’a plus de but dans la vie qu’on est vraiment libre.

Erich Maria Remarque, Arc de Triomphe

Partager cette page

Repost 0