Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Bouddha soit qui mal y pense

Bouddha soit qui mal y pense

Sentinelles de la conscience
Dernier rempart de la barbarie
Ultime limite des abîmes

Rêve

Jeux des délires infinis
Orgies de la sage folie
Abysses des lointains de l’être

Passion

Sudation de tous les pores de mon âme
Mastication sensuelle de l’âme
Fantôme et ombre de la réalité

Liberté

Oubli de tous les fils barbelés du cœur
Parure d’or du lever et du coucher de soleil
Communion des corps homme et femme

Amour

JrB, Ensisheim, le 2 décembre 1982

Les mots sont les passants mystérieux de l'âme.

Victor Hugo (Les Contemplations)

Tag(s) : #Poésie

Partager cette page

Repost 0