Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Une [note] blanche vaut deux noires et un silence combien ça vaut ?

Une [note] blanche vaut deux noires et un silence combien ça vaut ?

Un rêve se fit fièvre
Jusqu’à ce qu’il en crève
Juste sur le bord de tes lèvres

Mille fois ce silence rompu
À peine né mais jamais plus
Que ce verbe ne fût corrompu

Autant de pas derechef posés
Qu’il n’y eût de geste osé
Pour que la chair n’en fût arrosée

Que l’on puise dans le secret
Où la volonté n’a nul décret
Et l’acte se recrée discret

Là où tout se dit mais ne s’entend
Que la passion rageusement tend
Jusqu’au désir de nier le temps

JrB, Strasbourg, 14 mai 1983

Un mot, c'est presque rien, juste un silence qui s'abstient...

JrB

Partager cette page

Repost 0