Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Le temps nous fuit et nous fuyons le temps

Le temps nous fuit et nous fuyons le temps

Ah ! le temps !
On ne sait jamais si c’est celui de la durée
ou celui de la météo
Quel temps fait-il ?
Il fait l’automne
Quel âge avez-vous ?
J’ai tout juste le temps de l’automne !
Le temps, c’est une journée pluvieuse
ou une journée ensoleillée
C’est comme l’âge
L’enfance, c’est le printemps
la vie qui éclot
L’été, c’est l’âge de l’insouciance
Et l’automne arrive
Les feuilles tombent et l’on devient raisonnable
L’hiver, c’est la vieillesse
« Les vieux ne meurent pas, ils s’endorment
un jour et dorment trop longtemps
 » (Brel)
Inch’Allah !
Mais le temps, c’est d’abord la durée, la vie
L’existence,
notre éternité à nous…
Une seconde ou un siècle
Le temps fuit (Fugit tempus, Virgile)
Et il est sans retour
Toujours, il est trop tôt ou trop tard
L’instant d’avant ou celui d’après
Tout est là, conditionné
On ne le sait que trop !
Vivre, c’est toujours un peu mourir
Mais vivre, c’est aussi s’offrir un laps de temps
Le temps de tout et de rien
L’extase et la déprime
Le temps d’avant et celui d’après
Le temps n’est jamais présent
Juste un peu plus loin
Mémoire et avenir se contredisent absolument
Ils leur manquent le... temps du souvenir
Et nous, avec, ensevelissons notre néant

JrB, Bertaucourt-Épourdon, 19 février 2017

Il y a un temps pour tout : un temps pour naître et un temps pour mourir.

La Bible

Partager cet article

Repost 0