Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Bouddha et son fils (caché) qui préfère se voiler les yeux que de voir "ça" !

Bouddha et son fils (caché) qui préfère se voiler les yeux que de voir "ça" !

Je frissonne et mon cœur tremble.
Quelques gouttes de pluie ;
Serait-ce l’orage ?
Les prémices, peut-être ?
Des larmes à l’horizon
De nos impatiences…
Chaque jour sera promesse,
Parfois, la déception.
Un signe, un mot une lettre…
Ce sera le sourire, la joie ;
Mais que faire des jours sans,
Des absences ou des silences ?
On a beau savoir, répéter :
Jamais l’oubli,
Tout juste le repos !
On prend un livre, un stylo.
On écoute la musique
Pour faire taire l’angoisse
Le calme revient
Et le silence se tait.
On peut l’entendre sereinement.
Le ciel est de nouveau clair,
Le cœur et la pensée légers.
L’ombre de la plénitude
Libre, elle envahit l’espace
La rivière coule paisiblement
Et assèche nos larmes.

                                                                                          JrB, Ensisheim, 5 septembre 1981

Il n'y a pas de routes droites dans le monde.

Mao Tsé-Toung

Partager cette page

Repost 0