Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Sculpture Auguste Rodin (1840-1917)

Sculpture Auguste Rodin (1840-1917)

C'est encore un mot de l'esprit

Il point à l'aube du désespoir

Là où s'immisce la caresse

Dernière thérapie de la crainte

Parce qu'on a peur de soi

Comme on redoute l'image

Où l'on est si bien reflété

Dans la nuance et le fugitif

En deçà de la mémoire

Et au-delà de l'oubli

Juste à la commissure labiale

Mais encore imperceptible

C'est l'ensevelissement nuptial

La pompe esthétique de la pensée

Le chant funèbre de nos regards

Qui emplissent nos bienséants refus

 

J.-R.B., Strasbourg, 18 mars 1986

 

Il n'y a qu'une seule beauté, celle de la vérité qui se révèle.

Auguste Rodin

Rêve-t-on deux fois le même rêve ?

On ne pleure jamais deux fois la même larme

Et on aime toujours d'un seul et unique amour

J.-R. B.

Partager cette page

Repost 0