Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Auguste Rodin, Les trois baigneuses (musée Rodin, Paris)

Auguste Rodin, Les trois baigneuses (musée Rodin, Paris)

Je rêve éveillé.
Je rêve d’amour,
D’elle.
Je rêve qu’elle rêve de moi.
                         Rêve baigné de nos sueurs,                          
De nos angoisses.
Vais-je la réveiller ?
Oui ! Elle s’éveille,
Fraîche, belle
Et désirable !
Désirée ?
Je me rêve son désir,
Tout entière,
Elle est mon désir d'elle….
Désir du désir.
Désir de nos corps et de nos esprits,
Le sien.
Mon corps brûlant frôle, son corps.
Il le reconnaît, comme il se connaît
Libres tous les deux
Ivres de l’un et de l’autre
Saouls de l’un qui est l’autre
De cet autre qui n'est plus qu'un….
Corps fondus, enchevêtrés,
Mêlés, emmêlés et démêlés,
Chantant la plus belle des odes,
 jouant le plus osé des jeux
Et vivant la plus heureuse
et ultime promesse matinale.

J.-R. B. (Ensi, 08 juin 1981)    

Un art qui a de la vie ne reproduit pas le passé. Il le continue.

Auguste Rodin

Partager cette page

Repost 0