Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un p'tit co(i)n de paradis (œuvre de Frédéric Rovinalti).

Un p'tit co(i)n de paradis (œuvre de Frédéric Rovinalti).

J’aurais tellement aimé être ce que je feins d’être
Pourtant, il est de ces promesses vaines
Qu’un beau jour on se fait dans le secret du cœur
Et qu’on ne tient pas par omission, par paresse
Et même parfois par lâcheté
Ivre de soi-même, j’ai bu à satiété la vie
Une voie de patachon par monts et par vaux
Chemineau des banlieues anémiées
allant de terrains vagues en bistros
Dans des ruelles où le soleil ne pénètre jamais
à l’ombre des tourments du quotidien
de rêves en cauchemars
sans jamais me désabuser, même pas inquiet
« Il n’y a pas vérité qu’on peut dire toute. »(*)
Alors de ce silence, je me gavais de mensonges
et je bavardais de la Lune avec les étoiles
avec pour tout horizon les méandres de la Seine
Où j’y voyais flotter le « Radeau de Méduse »
échappé du Louvre pour m’emmener là-bas
à l’infini de moi-même vers la fin du voyage…
Ce p’tit coin de paradis jamais atteint , mais toujours espéré.

JrB, Bertaucourt-Épourdon, 31 octobre 2016

(*) Jacques Lacan

Partager cet article

Repost 0