Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Cueille le jour

Cueille le jour

Vous souviendra-t-il de cette journée ?
L’autre fois, c’était des pleurs de tristesse
Le souvenir et déjà le ressouvenir (*)
Encore, cette nuit, ce sont des larmes
Sur mes joues ont perlé quelques gouttes de bonheur
Elles sont la joie pure
De celle qui efface un trop lourd passé
Qui vaut l’enfer du banal au quotidien ?
Mais aussi l’oubli, et la mémoire s’en va
Tabula rasa pour un instant
Le charme d’un sourire dans un monde sans
La magie du moment et du lieu (**),
Intermède orgiaque
La beauté ineffable qui s’outrepasse
Botticelli l’eût peinte glorieuse
Face à la hideur de tous les murs de prison
Ce soir, rentrant au bercail
La grisaille des murailles s’est teintée d’une promesse
Bien au-delà des barreaux
Moment de vérité tout simple et sans ambages
Là immobile et assis sur le seuil du présent
Tout est encore possible, il suffit de cueillir 
le jour (***)

 

JrB, Reims, 21 juin 1982


(*) Soren Kierkegaard
(**) Cathédrale de Reims
(***)
Carpe diem

Presque tous les désirs du pauvre sont punis de prison.

Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit

Partager cette page

Repost 0