Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Dans la vie, mieux vaut en rire

Dans la vie, mieux vaut en rire

Heures qui n'en finissent
L'une après l'autre : elles déroulent
La vie de nos pensées
Du vide…
Est-ce la fin ?
Ou serait-ce le début ? 
C'est le Temps

Pénélope, Sisyphe et les Danaïdes and Co
Tous réunis dans notre espace-temps
Lieu clos — ici —  
Et temps sans espace
L'espace otage du temps
Nous n'habitons jamais nulle part
Peut-être dans l'infini de notre néant
Même pas en nous !
Ce pays d'ici-bas qui est si loin
De tout…
De partout déjà reconnus
Parce que nous ne sommes jamais partis
Toujours là-bas, c'est être d'ici
Éternellement
Vagabond du temps
À qui le chemin est inter-dit
Nos pas sont les aiguilles
D'un autre carillon sans heure…
Ici, « Les semelles de vent » du poète
Elles n'usent que les ressorts de l'âme
Qui s'endort
Dort
Oublie de se réveiller

Les heures ont passé
Elles ont tout effacé
Presque, sauf la mémoire
Cette absence en nous
Et nous avec…
L'on vit souvent d'un peu mourir
C'est déjà partir trop loin
À peine que ce fût revenir déjà
Dont ne sait encore pas où
Nous ne savons ni ne pouvons connaître
L'horloge de notre poitrine
Elle bat la démesure
Notre mesure exclusive…


JrB, Ensisheim, 5 mai 1982

La vie est la farce à mener par tous.

Arthur Rimbaud / Une saison en enfer

Partager cette page

Repost 0