Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Décombres d'une civilisation inachevée

Décombres d'une civilisation inachevée

L’instant, jamais le même, défiant l’éternité
Un mouvement statufié
Ultime avatar d’une vie quotidienne répétée
À l’infini d’une déshérence existentielle
Pas encore présente et pas même absente
Venir de là-bas pour ne pas être ici
Dans la perpétuelle renaissance
La langue se délite au bar du Temps perdu
On s’y noie dans la vacuité du miroir verbal
Voici ce que je suis
Un autre soi-même invisible à lui-même
L’ego du fanatisme
Altruiste par intermittence
juste le moment d’un songe, cauchemar ou rêve
Le mot indicible se déchire dans un mutisme inavouable
Comme une logorrhée adverbiale de trop et pas assez
Le silence, toujours du bruit qui somnole
Dans la parole, l’acte est redondant
Dans l’écriture, superfétatoire
Au tréfonds de l’alphabet corporel
L’inconscience s’éveille à l’ombre
du presque rien et je ne sais quoi

JrB, 1er décembre 2013

 

L’avenir, fantôme aux mains vides, qui promet tout et qui n’a rien !

Victor Hugo (Les Voix intérieures)

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :