Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Aphrodite

Aphrodite

Quelque Aphrodite

Née de l’écume d’un rêve

Pour un royal sybarite

Où l’autre se fit Ève

Apparaissant à la crête d’un mot

Tel l’enfant sur les fonts baptismaux

Á chaque marée épistolaire

Le message planétaire

Dévastant les digues de ma raison

Et fouillant l’âme de son tison

Vénus de mes rêves érotiques

Elle y demeure apodictique

Possédant le secret de la vie

Dans ma cathédrale son corps est parvis

Fille de moi

J’y puise tous les émois

Déesse pure création de mes désirs

Déjà je n’ai plus à choisir

JrB, Ensisheim, 27 août 1982

Tout ce qui existe dans l’univers est le fruit du hasard et de la nécessité.

Démocrite

Partager cette page

Repost 0