Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

L'ombre de l'Hombre

L'ombre de l'Hombre

Mot, j’ai été
Ce perpétuel devenir
Me brisant sur ce rocher de tendresse

Homme, je n’étais que cela
Ce perpétuel devenir
De l’amant jouissant du verbe de la femme

Ami, je le fus
Ce perpétuel devenir
Libérateur de la loi et transgression de toute

Rêve, on l’est toujours un peu
Ce perpétuel devenir
Au-delà du temps de la jouissance

Ombre, lumière noire
Ce perpétuel désir
D’une chair irisée dans sa nudité édénique

JrB Ensisheim, le 15 juin 1982

L'ignorance est la nuit de l'esprit. Cette nuit n'a ni lune ni étoiles.

Proverbe chinois

Partager cette page

Repost 0