Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Les quat' saisons

J’ai si longtemps dormi d'un sommeil monotone
J’étais là, enfermé, comme mésusé de moi
Aucun des tremblements d'une vie sans émoi
Je m’éveillais un peu pour une balade d’automne

Le printemps est femme, mais un peu friponne
Source renouvelée d’où la vie ondoie
Cette sève coule et la vie en flamboie
Avant les premières chaleurs, l’esprit s’abandonne

Avec l’été, le désir de vivre ou de mourir
Éros ou Thanatos, c’est toujours refleurir
Et s’abandonner aux joies de nos amours

L’hiver, le soleil en berne et de ses rayons sevrés
Point de mortes-saisons, nos corps serrés
L’un et l’autre réchauffés la nuit avant le lever du jour

JrB, Ensisheim, 15 août 1981

Les quatre saisons font la pluie et le beau temps

Sagesse populaire

Partager cette page

Repost 0