Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le temps n'efface rien, mais il déchire tout !

Le temps n'efface rien, mais il déchire tout !

Flirter avec l'impossible
Juste à la limite de l'ir(e)raison

Une somme de mots, c'est une phrase
Un long silence, c'est une pensée
entre les deux, 
Mon cœur hésite et la pensée choit

Chaque fois que je me tais
J'y économise un bavardage
tout en m'épargnant une inutilité existentielle


La plume (ou le stylo) hésite
Je l'abandonne à mes (men)songes
et j'entends le bruit intérieur

Se taire, ce n'est pas encore mentir
C'est juste avant le mot
Mais il est déjà trop tard
d'y avoir… pensé
Chut ! 

J'écoute le bruit du contemporain
Il me remémore le passé

La nostalgie, non !
Le temps de demain…
L'avenir n'est pas le futur
Parce qu'antérieur 
Au devenir pas encore réalisé

Le temps est immobile, immortel 
Et nous y évoluons
Nous croyons être dans la durée
 et nous évoluons dans l'espace (temps)
Nous dépassons l'instant
et les moments successifs demeurent figés
Et nous trépassons ad vitam æternam

Deviens ce que tu es
Et si c'était le contraire !
On est ce que l'on devient
C'est du pareil au même
C'est juste l'âge qui change

Autant en emportent le temps et le vent

JrB, Bertaucourt-Épourdon, 16 février 2016 

Si l'homme est libre, c'est Dieu qui ne l'est pas.

René Descartes

Partager cette page

Repost 0