Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Les amants de Nanterre

Les amants de Nanterre

Si mes yeux avaient la puissance de mes paroles,
Si mes pensées avaient été des actes :
Tu aurais appris, mon Dieu ! quelle folie,
À mon cœur, il a pris.
J'étais heureux et bienheureux.
Une heure qui effaça dix années,
Tout le noir s'est estompé...
Dans les eaux tourmentées du plaisir,
Charnel tant que spirituel.
J'ai navigué tout ce temps près de toi.
Si proche, trop et pas assez !
Mes yeux parlaient, ils aimaient, dévoraient. 
N'ont-ils pu t'exprimer la confiance ?
Mieux que toute parole,
Là où.plus rien ne se dit,
Sinon, le silence du trop-plein
Je sais pour toi combien c'est dur.
Mon impatience est bruyante de ma fidélité.
Homme comblé, j'ai été, un instant
Par ta présence...
Jamais, non ! je n'oublierai :
Le regard de Vénus, la douce caresse,
La douceur et la tendresse incarnées,
En celle-ci que tu étais ?
Rien que toi et moi,
Promesse d'un lendemain,
Qui est déjà aujourd’hui
Presque tout de suite,
L'avant-goût de la profondeur,
Et la saveur de la Passion.
Patience !
Nous y sommes, demain était hier.

JrB, Ensisheim, 29 août 1981

... Souvenir de cet après-midi, où l'on excusera ma confusion : si les mains pensent, si les yeux caressent et si l'esprit regarde, alors, l'être adore...

La vision est l'art de voir les choses invisibles.

Jonathan Swift Pensées sur divers sujets moraux et divertissants,

Partager cette page

Repost 0