Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

De l'autre côté du miroir (JrB)

De l'autre côté du miroir (JrB)

Je ne sais plus combien, j'ai cessé de compter
des mille et des mille, pour le moins...
A-t-on déjà essayé de quantifier l'infini ?
Alors l'infini… plus un : combien cela fait-il ?
Dans ma tête enregistreuse, ça fonctionne.
Trop, disent-ils ; qu'est-ce que trop ?
Posé-je trop de questions, il se peut,
mais on n'en pose jamais assez,
probablement jamais celle qu'il faudrait :
on se demande si...
on demande si...
On attend sagement : une réponse.
Réponse supposée digne de notre question.
La réponse est indigne ; la question l'était-elle ?
On y réfléchit tous ensemble,
ceux qui s'aiment, ceux qui se supportent
et les autres...
Tous !
On reprend les comptes, faits et refaits ; 
et même défaits
Peut-être la même « chanson » depuis Pythagore 
le monde est chiffré, disait-il ;
Le disant en le déchiffrant :
moi plus moi est égal à (d)eux
Fausse alchimie du mystère, 
et mystère sans secrets.
Les chiffres, leur nombre : c'est de la fumée,
Elle s'envole et nous avec !
Je suis Un, tout seul, aujourd’hui ;
D'autrefois, je suis deux et plus…
Ça dépend !
L'amour, par exemple, c'est toujours deux
Au moins !
Moi et qui ?
Que l'on devine !

JrB, Ensisheim, 29 septembre 1981

L'amour est à réinventer.

Arthur Rimbaud, Une saison en enfer

Partager cette page

Repost 0