Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Et vogue la galère !

Et vogue la galère !

Qui donc m'écrit ? 
J'écris des mots
J'écris des phrases
J'écris à l'infini…
Et c'est l’infini qui en moi s’écrit
Ma plume vole d'un mot à l'autre
Elle fuit le temps
Elle efface magiquement l'espace
Au rendez-vous de toutes les histoires
À tous les points du monde
Elle trébuche sur l'obstacle infime
Là elle pleure mais ne gémit point
Ici elle est gaie mais se veut pudique
Le jour vide l'encre du stylo
Rempli par la nuit des songes
Un instant je m'arrête
Souffle de la main qui caresse
Je m'offre le désir de la beauté
Page virginale
Vierge pure de mes idées
Que n'ai-je à partager sinon…
Quelques mots
Mots qui s'envolent au gré de mes caprices
Mots qui m'évadent de toutes les cellules
Passées et à venir
Inventez toutes les prisons
Jamais ! Jamais plus  ! Non jamais !
Aucune n'enfermera mes mots
Vous enfermez société des bien-pensants
Des êtres humains
À ce moment même vous les libérez…
Libérés d'eux-mêmes et libérés d'abord de vous
Mes mots sont libres de vous
Ils sont libres de moi
Absolument !
Ils sont et il leur suffit d'être
Aube de mon imaginaire
Crépuscule des mensonges idéologiques
Ils se jouent — mot-caresse — de la bienséance
de cet esprit caractéristique de lourdeur
Pour eux — mot-sexe —, la pesanteur est vaine
Légèreté si inhumaine
Le moindre frisson de l’âme les évanouit
Évanescence de cet autre part
Paradis et enfer conjoints
Mes mots, ceux des parias et bannis d'avenir
 — Mot-tendresse — sont mon immortalité rêvée
Apparaissant et disparaissant
Brumeux et pleins de soleil
Leur volonté qui est la mienne
Je suis libre d'eux
À l'intérieur de leur espace infini
Source d'une tout autre pureté
Où je fugue à ma guise
Ils me parlent — mot-vérité — 
Tous ces mots et d'autres me disent…
En toute intimité
Le demeurant de mon histoire
Ce n'est plus la vôtre !

JrB, Ensisheim, 5 avril 1982

Ta démarche ne me semble pas esthétique. Je la perçois plutôt comme un besoin vital de poser les fondements de ta personnalité : présente et à venir. Tu sais ce que tu as été, ce que tu es et tu acceptes ce que tu seras!

ACDL

Partager cette page

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :