Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fleurs rebelles (André Cézard)

Fleurs rebelles (André Cézard)

J’ai presque tout essayé
Tout et rien et c’est égal
Tout le monde s’en contrefiche
Mais tout est dans ce presque rien
Finalement, je suis trop adverbial
D’aucuns grands écrivains l’ont condamné
L’adverbe
Ce mot aisé, parce qu’invariable
Alors que moi, tout au contraire
Je vais et viens avec les autres
Je joue avec et contre les mots
Et quand je ne sais plus…
Faute d’une précision excentrique
J’adverbalise
Comme d’autre assujettisse, verbalise ou normalise
Nos idées ne sont pas des mots
Elles se racornissent quand on les écrit
Se déforment jusqu’à être évanescentes
Et finissent par être brumeuses
Une majuscule se conclut toujours par un point
Un point c’est tout et c’est la fin
Exit le songe et le mensonge
L’idée, elle est là, inaltérable
Elle survit un instant statufiée
Juste avant le point final.

JrB, Bertaucourt-Épourdon, 11 novembre 2016

Un mot, un seul : il en manque toujours un, là où il n’en faudrait aucun.

JrB

Partager cet article

Repost 0