Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Fiat lux, mais "Il n'y a pas de lumière sans ombre"

Fiat lux, mais "Il n'y a pas de lumière sans ombre"

Dire ou se taire ?
Qu’en saurions-nous dire
Trop peu !
Qu’en saurions-nous taire
Pas assez !

Pourtant c’étaient des frôlements,
Promettant déjà l’infini de la caresse.
C’était un clignement d’œil
S’abîmant dans le bleu du ciel,
Reflet divin de l’Éros…
Là, j’étais quelque part en Toi.
Et le flux solaire jouait sans cesse :
Mille reflets de tes cheveux brillaient
De mon désir… de ta beauté incarnée.

Tu étais tout
Peut-être était-ce le Beau réalisé
Qui se donnait telle une amante…

Mes doigts eussent joué pianissimo
Sur l’orgue de ta chair.
Tels, ils étaient simples appendices
Du Moi naguère cherché.

J’étais presque rien
… Sinon moi (ou toi ?)

JrB, Strasbourg, ! 9 juillet ! 1983

Plus claire la lumière, plus sombre l'obscurité... Il est impossible d'apprécier correctement la lumière sans connaître les ténèbres.

Jean-Paul Sartre

Partager cette page

Repost 0