Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Juste en deçà d’une folie

Juste en deçà d’une folie

L’ombre déchiquetée
De ses deux bras décharnés
Que se tendent vers le désespoir
D’une nuit plus que noire

La silhouette inhumaine
Fin d’un périple de l’ultime semaine
Où les jours sont infinis
Et le bonheur jamais impuni

Juste en deçà d’une folie
Qui n’aboutit qu’à la lie
Dernière aventure d’un conte immoral
Se colorant d’une aube vespérale

JrB, Strasbourg, 7 janvier 1981

L'art est un anti-destin.

André Malraux

Partager cette page

Repost 0