Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Après le prêt à porter, voici le prêt à penser

Après le prêt à porter, voici le prêt à penser

Une page tournée
                             comme la mer au jusant
L’une éphémère
                          évanescente
                                              du désir tu
après l’autre
                     nostalgique
                                        d’un moment chu
Une page
                dont les signes
                                         cicatrices du temps
se font caprices
                          de nos matins
                                                endormis
Une page
                dite
                       exprimée
                                      ressassée
                                                     et ressuscitée
qui n’en finit d’être
                                toujours la même
                                                            et répétée
dans les brumes de la mémoire
                                                  crépusculaire
et qu’on se tait
                         quand on perçoit….
                                                           ces signes
                                                                           étranges
                                                                                         déjà perdus
qui s’oublient d’avoir été
                                          un instant 
                                                           compossibles
Lui avec
               Elle !

JrB, Strasbourg, 24 février 1984

“On peut connaître tout, excepté soi-même.”

Stendhal, Souvenirs d’égotisme

Partager cette page

Repost 0