Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Les derniers vestiges d'un rêve quand la mer se retire...

Les derniers vestiges d'un rêve quand la mer se retire...

Quelque embryon
d’une douteuse pensée
pour vivre sage

Griffer le désert
d’un drap rougi de honte
en se contemplant

Le phare éteint
d’un esprit préoccupé
par son absence

Telle Pénélope
j’avais tissé le rêve
taisant le bruit

Toujours comparse
d’un présent qui n’est plus là
juste à côté

La gorge sèche
pour avoir trop bavardé
du presque rien

Être assis là
alors qu’on croyait n’être
jamais nulle part


Une image
comme un pâle reflet
de la sagesse

Imiter Dieu
n’est pas encore suffisant
pour être homme


JrB, Strasbourg, 25 septembre 1984

« (...) que l’on me pardonne si je fais un abus de l’égotisme dans ce récit, car il est rare que la personnalité d’un auteur ne se mêle pas à ce qu’il raconte. »

Jules Verne

Partager cette page

Repost 0