Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

L'être sans lettre

Courrier

L’heure redoutée
Toujours rien !
Vide cruel
Je frémis d’avidité
Le jour est immortel
Où jamais rien ne vient
Trop longue absence en ma cité

 

​JrB Ensi, 12 décembre 1981

 

Celui qui manque trop du pain quotidien n'a plus aucun goût au pain éternel.

Charles Péguy

Partager cette page

Repost 0