Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fiat lux

Fiat lux

De silence, j’avais faim
Même si de parler enfin !
De cette cacophonie sans fin

Exit le ministère de la Parole
Dans ce monde de la parabole
Avec pour tout viatique le symbole

Nous libérer de nos entraves
Pour retrouver le désir du brave
Sinon nos envies finiront à la cave

Les chemins empruntés de notre jeunesse
Là où nous espérions rencontrer des déesses
À feu doux s’est éteinte notre liesse

Mais ô grand jamais nous n’avons renoncé
Malgré les obstacles nous avons avancé
l’esprit embrumé et nos désirs angoissés

L’étincelle de l’espoir brille toujours à minuit
lorsque le cauchemar devient ennui
Nous irons cueillir les vespérales belles-de-nuit

JrB, Bertaucourt-Épourdon, 4 novembre 2016

Voici que la saison décline,
L’ombre grandit, l’azur décroît

Victor Hugo

Partager cet article

Repost 0