Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Maman à la maison

Maman à la maison

Une présence m’accompagne, toujours en moi elle vit
J’ai oublié ses sourires et aussi ses caresses
J’invoque ses souvenirs quand me gagne la détresse
La bienheureuse chaleur de celle qui donna la vie

Sa beauté, celle de demain, celle d’hier, me ravissent
Si vers elle je chemine, disparaît ma paresse
Dès que je l’accompagne : me gagne toute la tendresse
De dormir en son sein, je n’ai plus qu’une envie…

Fidèle compagne du Père, elle nous a tant et tant donné
À Lui, à nous, à tous, elle fut affectionnée
Je m’émeus d’y songer, j’y trouve le réconfort

Mère chérie si présente, qu’elle ne me quitte jamais
J’attends encore un peu d’être ensemble désormais
Dans mon cœur rassuré : la paix et le confort.

JrB, Ensisheim, 25 septembre 1981

J’ai presque envie, chère et tendre Maman, de m’excuser auprès de vous pour être si démuni en imagination, eu égard au grand amour que je vous porte à jamais…
Ton « Grand »

Partager cet article

Repost 0