Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'Enfant est-il mort-né ? Ah ! Ces clochards célestesQui vivaient au firmament de la pauvretéLes douze ou treize apôtresPas de Juda chez les démunisL’égalité dans la misèreEt le plus vrai des vrais…N’était ce roi ?Jésus de Nazareth, roi des juifs (INRI)*...

Lire la suite

Les mots sont les passants mystérieux de l'âme. Victor Hugo Et si notre malaise [national] n’était qu’un état muetNous vivons une époque formidableEt personne, exceptée notre élite, ne le saitni n’en a conscience.Oui ! Le progrès, toujours le progrès...

Lire la suite

Même s’il reste bien des jours à se battreEt bien d’autres jours à maudireLe crépuscule de la raison pointe le bout de sa luneEt le soleil se lève de plus en plus tard sur l’horizonLe pire (sic) est cet égarement de nos dernières illusionsLà dans les...

Lire la suite

Je souscris volontiers au verdict d'un éminent psychanalyste : je n'ai pas de Sur-moi. Les Mots (1964) de Jean-Paul Sartre Un jour sans ciel est une nuit étoilée du désespoir de la vacuité humaine. J’ai rêvé d’un rêve et c’est devenu un véritable cauchemar...

Lire la suite

"en retard, toujours en retard" (Lewis Carroll) d’aucuns l’ont dit, écrit et répétéoui ! j’ai rêvé la vie, mais pas la mienne !elle, la vie, elle ne m’a pas souvent rêvéaussi, parfois, ai-je décidé de forcer le destincette force obscure qui n’existe paset...

Lire la suite

Il est sage celui qui préfère le silence à la parole Je suis là et silencieux des bavardages mondainsLes mots s’ajoutent aux mots à satiétéIls s’enchaînent à nos désirset s’imbriquent dans notre vacuité à survivreTout dire et plus encore,...

Lire la suite

La lumière masque l'ombre Bien sûr ! Je crois à l’histoire. Elle est la condition de notre humanité. Procréation de l’Homme (être humain), elle produit des hommes. Conséquemment, tout homme est une histoire à lui-même et tout homme est historique. Qu’il...

Lire la suite

Entre l’infime et l’infiniIl y a ce presque rien qu’est l’individuLe destin fatigué de la bêtise humaine se taitOn nait du hasard d’une autre rencontreInterstice d’une fatalité sans issueOn y va sans savoir où, ni même quandNos pas impriment l’empreinte...

Lire la suite

Qu’importe la direction du vent, à la fin, c’est toujours lui qui choisit. Le mal-vivre, ce n’est surtout pas le mal de vivreC’est ce ressentiment de n’être pas tout à fait à sa placeSachant qu’il n’y a pas de place prédestinéeNotre destin, c’est nous...

Lire la suite

.Aux maux humains, il faut opposer les mots silencieux Lorsque le temps s’embrouille : hier est un lendemain dépassé et le présent nostalgique est encore à venir. La naissance est la condition nécessaire de la mortChacune attend l’autre avec plus ou...

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 > >>