Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le crépuscule de la raison

Même s’il reste bien des jours à se battre
Et bien d’autres jours à maudire
Le crépuscule de la raison pointe le bout de sa lune
Et le soleil se lève de plus en plus tard sur l’horizon
Le pire (sic) est cet égarement de nos dernières illusions
Là dans les nuages cotonneux de l’existence
On s’endort sur le cauchemar de nous-même
Mon Dieu (!) qu’avons-nous fait de notre planète ?
Alors qu’il nous appartenait de n’être… qu’humain
Mais pas trop !
Juste ce qu’il faut de folie
Pour ne pas être une machine bestiale
Tout juste et simplement un homme ou une femme
Notre existence est rédhibitoire d’un monde meilleur
Nous ne sommes même plus désespérés !
Ni non plus malheureux
Tout juste orphelin d’une tutelle juvénile
Nos rêves et phantasmes d’un monde ailleurs
se sont éteints et nous avec, nous nous endormons
Hanté par la comédie tragico-cosmique
Nous avions rendez-vous avec le Diable
Mais lui-même ne veut plus de nous !
Et nous errons dans les plaines du remords
Pauvre ectoplasme d’une illusion démodée
Exit la pensée et tutti quanti

JrB, Bertaucourt-Épourdon, 2 février 2017

Partager cet article

Repost 0